GRAND NAÏF

by domlebo

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

    Téléchargez le premier recueil de chansons de domlebo dans le format de votre choix.
    Merci d'avance pour votre contribution volontaire, elle nous permettra de réaliser d'autres projets...
    Purchasable with gift card

      name your price

     

1.
finale 00:43
trois quatre
2.
le vide 03:10
tsé on marchait sur une rue laquelle j'me souviens plus pas vraiment d'importance là ch't'ai dis ça va? tu m'as pas répondu un klondike de silence y'a des jours de même où rien fonctionne t'as un mauvais goût dans bouche tu sens qu'la terre t'aban- donne-toi au moins une 2ème chance devant l'impuissance peut-être retomber sur tes pattes sortir du bois mieux reprendre ton souffle met' les pendules à l'heure si les jours deviennent des mois qu'à chaque pas tu t'engouffres appelle-moi aie pas peur s'il-te-plaît attends pas que la marmite surchauffe laisse aller la vapeur y'a des nuits de même sans qu'tu t'endormes vient que les fils se touchent tu sens qu'tes nerfs t'aban- donne-toi au moins une 2ème chance devant l'impuissance mets un peu d'eau dans ton vin saches qu'on a tous nos moments des fois perdu dans foule not' jeu s'cache facilement, plus facilement le bruit c'est comme tout arrêté j'entend pu rien qu'ma voix le vide me casse les oreilles la pression est insout'nable y'était temps qu't'arrives...
3.
moman 02:28
moman ne t'en fais donc pas moman chuis encore ton p'tit gars y'a des moments où j'me d'mande comment m'a m'en souv'nir bien longtemps j'ai p't'être pas toujours fait attention joué avec ma vie à l'occasion pris l'auto légèr'ment en boisson pour tout ça j'dois demander pardon moman... papa, j'apprend pas ma leçon c'pas parce que chuis un mauvais garçon, oh non mais chuis dans l'trouble plus souvent qu'autrement rejouis-toi j'ai pas fini en d'dans t'as quand même donné ton 100% chuis content qu'tu sois resté avec moman...
4.
brûle-moi, carbonise-moi une p'tite dose à la fois j'en profite pour faire des provisions montre-nous c'que t'as dans l'ventre sentir ton coeur en fusion si ch'te dis qu'j'aime ça quand ça rentre (la grosse boule jaune) vas-y désydrate-moi bois-moi jusqu'à plus soif j'voulais m'évaporer justement c'est l'heure où tu t'fais justice on m'a dit d'être méfiant qu'tu y sois ou bien qu'tu t'éclipses, c'pas pour longtemps tant qu'tu tiens là et puis qu'tu m'aveugles (la grosse boule jaune) m'a rester drette j'en prendrai plein la gueule (la grosse boule jaune) m'a pisser face au vent, le faire malgré la tempête m'a t'sourire à belles dents, courir comme une poule pas d'tête tu crois qu'tu m'assassines lorsque j'avale ta pillule j'ai déjà goûté à ta méd'cine ch'rai pas l'seul à m'en remettre on trouv'ra un antidote ta réputation est si surfaite, est si surfaite (si) tu penses tu m'impressionnes, ben t'es mieux d'te l'ver d'bonne heure avant qu'mon réveil sonne, t'es qu'un reflet une lueur t'es qu'une lueur (la grosse boule jaune) ça fait longtemps (qu')j'te tourne autour j'commence à être un peu étourdi j'te sens là sous ma peau qui courre et on m'avait bien averti mais j'ai lu le diagnostic et en vain j'ai voulu faire mon fin
5.
c'pas la première fois j'te l'ai dit avant vas t'en, paqu'tes p'tits pis sac' moé ton camp toutes les fois qu'on pense que c'est fini qu'on pense que t'es parti(e) avec ton air de boeuf tu r'tontis écoutes, laisse le temps que ça prend j'te l'dirai tant qu'i faudra, tu fais pas l'poids moi j'vas pas là si t'es trop jeune pour ça si t'es trop jeune pour ça, trop jeune pour ça, ça va avoir l'air de si j'changeais d'idée mais là tu t'trompes, j'peux pas être plus décidé pis là j'pense que c't'assez, tu pourrais t'en aller tu pourrais voyager, y avais-tu déjà pensé? écoutes, j'te l'dirai tant qu'i faudra, tu fais pas l'poids moi j'vas pas là si t'es trop jeune pour ça trop jeune pour ça, trop jeune pour ça ben moi j'irai pas là trop jeune pour ça, trop jeune pour ça ben moi j'irai pas là, ça va faire le niaisage, sors de mon paysage pis fais-moi pas d'histoires de braillage écoutes, laisse le temps que ça prend j'te l'dirai tant qu'i faudra, tu fais pas l'poids moi j'vas pas là si t'es trop jeune pour ça si t'es trop jeune pour ça si t'es trop jeune pour ça ben moi j'irai pas là trop jeune pour ça
6.
hors de tout doute quand tu dors sais-tu ce que c'est de coucher de- hors de tout doute quand tu dors sais-tu ce que c'est de coucher dehors oooooh de coucher dehors oooooh de coucher oooooh de coucher dehors oooooh de coucher dehors
7.
sexy 03:09
sexy, tu sais qu'tu m'jettes à terre tu m'paralyses / tu m'fais l'coup d'la méduse à chaque fois / probablement une de tes ruses une vraie bombe / en brune ou bien en blonde tu m'fatigues / j'peux pas r'garder ailleurs j'te suis des yeux / longu'ment dans mon rétroviseur j'voudrais suivre chacun de tes PAS PA PAPAPA... tu vas m'traiter de gros quétaine / mais t'as vraiment changé ma vie t'as su me sortir d'la vingtaine / j't'ais juste bon à faire des conn'ries j'dois m'faire à l'idée au plus tôt / qu'un jour j'devrai laisser partir rejoindre un plus jeune un plus beau / tout c'que j'trouv'rai à dire c'est pars pas, parce que j'ai pas fini a- vec toi / j'peux pas dormir tranquille t'es pas possible / va falloir ch'te cache sur une île pis même là les gars f'ront la file quand tu passes la porte / les murs manquent de fléchir t'es tell'ment hot que j'suis pas seul à faiblir tu fais semblant de rien / ton attitude est impéccable j'perds mes moyens puis j'me retrouve, en d'sous d'la table j'me fais à l'idée comme il faut / qu'un jour tu vas bien déguerpir rejoindre ton jules ton tonio / tout c'que j'trouv'rai à dire c'est PA PA PAPAPA... (là) j'sors de mes gonds / on siffle un arrêt d'jeu tu m'mets K.O. / j'ai é jambes sciées en deux le grand ch'lem / parce que tu frappes en plein dans l'mille bulleye / tu m'aies tombé dans l'oeil oh bébé / t'es l'vrai portrait d'ta mère en plus p'tit t'es juste deux ans et d'mie PA PA PAPAPA...
8.
motocross 02:02
9.
ouvres et débarre / la porte du coffre-fort fais attention si tu t'pointes encore dans l'décor / d'la boutique j'pense pas qu'on ait besoin / de toi maint'nant on aura pas besoin / de toi pour l'instant montre toé pas / le bout des ailes si t'as d'appel / d'la boutique dis-nous comment on oublierait / ce que t'as fait comment on t'pardonn'rait / on sait c'que t'as fait après qu'tu... est-ce que c'est elle / qui t'met dans cervelle qu'y'était temps d'partir avec l'argent t'as qu'à vider la caisse te pousser au Mexique pourquoi pas avec celle qui travaille avec toi depuis une couple de mois à'a boutique
10.
roule-toi 02:34
roule-toi, roule-toi douc'ment jusqu'à moi moule-toi, mèle tes jambes et tes bras même tout(e) emberlificoté(e) au fil d'arrivée je s'rai ton Arménie roule-moi, roule-moi avant qu'la marée m'ramasse garde-moi que'q'heures le temps qu'ça passe roule-moi ben serré ent' tes doigts (oh-oh) ments-moi, raconte-moi n'importe quoi bluff-moi pour mieux brouiller mes cartes déjà que sans boussole mes répères sont au large roule-toi, béquille-toi et fais ce que doit tant qu'tu sauras nous plier dans d'beaux draps roule-toi, roule-toi, roule-toi roule-toi, roule-toi douc'ment jusqu'à moi
11.
pas tu seul 04:03
là ça commence à être un peu trop sérieux bientôt les gens sortiront pu d'chez eux tout autour d'la boule autour d'ma tête on peut parier que ça va être not' fête c't'assez pour qu'tu comprennes me semble que c't'assez, assez pour qu'tu com- prennes donc le temps, 2 minutes réalise combien c'est absurde aweye le gros, la pédale dans l'tapis "tassez-vous de d'là", t'as tellement l'air sûr t'es pas tu seul, mais t'agis comme tel non t'es pas tu seul t'es pas tu seul t'es pas tu seul on s'isole dans des zéros pis des uns mais des fous y va toujours n'avoir que'ques-uns des résistants des fêlés des pas-tuables qui lâcherons pas face à l'inévitable tout autour d'ma tête autour d'la boule des durs comme nous qui veulent c'la jouer old school qui veulent c'la jouer old pis qui vont c'la jouer old school pourquoi pas, tout débrancher réussir à sortir de l'ombre se serrer les coudes, mettre les bouchées doubles faut pas sous-estimer la force du nombre parc' tes pas tu seul, à agir comme tel non t'es pas tu seul pas tu seul...
12.
on choke 03:13
on s'hyperconfortabilise on se douillette, on s'embourgeoise, on choke et comme la vérité épuise vient qu'on sature et on se blase, on choke du mauvais sort, de la misère on tourne la page on a vu pire, on choke mais pour sauver quelques poussières on s'met à g'noux devant l'empire, on choke on a toujours de beaux principes mais quand faut les mettre en pratique on préfère pas s'casser l'bécyc' pis on choke devant des choix qu'on sait meilleurs on analyse et on propose mais on choke la paix ici mais pas ailleurs y'a un prix à payer pour toutes choses, on choke et puisqu'on a le ventre plein on fait du sur-place, on s'enlise, on choke on peut remettre ça à demain et peut importe c'que les gens disent nous on choke et c'est la loi du moindre effort les convictions c'est pas fort fort si ça vient brimer notre confort nous on choke on nous répète que l'mal est faite comment veux-tu qu'on s'bouge le cul on choke avec une tonne de bonnes défaites ça veut dire qu'on s'avoue vaincu on choke on choke, on choke
13.
j'ai comme l'impression de qu'q'chose de nouveau enfin une raison de m'j'ter les pieds à l'eau y'a de quoi dans l'air de plus rafraichissant y'a longtemps qu'j'veux faire d'la place au peu d'changement très clair'ment je ferai signe, la journée où chuis prêt et même si on m'égratigne, c'est une blessure qui me plaît faut qu'j'recharge ma batterie dans boîte du camion c'pas par manque d'énergie, j'suis au bord d'l'explosion visiblement aveuglé par trop de projecteurs au bout d'un moment donné, on cherche un détonnateur ça s'rait malveillant de s'conter des histoires que j'prennais la poussière dans l'fond d'un placard comme si un jour un géant, m'avait lancé à bout d'bras qu'en m'ayant oublié là, on m'avait laissé pour mort pour mordre paraîtrait qu'ça prend du front tout l'tour d'la tête avec le temps y'a pu grand chose qui m'arrête le volume à broil, tout' mes boutons dans l'fond ça m'tiraille j'ai des fourmis dans l'pantalon on peut pas s'en t'nir à ça, (faut) s'épuiser jusqu'au bout si tu m'donnes pas tout c'que t'as, tu peux ben rester chez vous...
14.
je suis l'homme le plus riche du monde j'ai des lingots faits de cheveux d'or des avions privés en papier un écran géant par la f'nêtre not' maison n'a que quatre murs les deux plus courts deviendront grands la chambre n'a même pas de toiture à l'infini des diamants les nations unis dans la ruelle sur la clôture une coccinelle peut-être, peut-être que j'suis qu'un grand naïf peut-être aussi, un peu beaucoup contemplatif, un peu beaucoup contemplatif mes yeux sont tellement grands ouverts chuis bombardé par la lumière c'était vraiment un beau jour merci / de l'avoir passé avec moi dans la vitrine on s'est sourit / on a fait nos meilleures grimaces et comme le jeu était fini / le regard fixé au plafond comme ça j'ai clamé haut et fort / parmi tous les sultans je suis l'homme le plus riche du monde mes amis sont très influents avec les Roy avec les Prince parcouru les sept continents POUVOIR RÊVER SUSPENDRE BÂTIR AVOIR ENVIE d'encore une fois déjouer la mort d'encore une fois défier la vie c'était vraiment un beau jour de pluie / j'ai aimé le passer avec toi dans mon auto on s'est assis / on a fait semblant de rouler et comme c'est toi qui a conduit / moi j'ai juste fixé l'horizon ensuite j'ai pensé à voix haute / je suis l'homme le plus riche du monde
15.
quand la musique cessera que la visite partira quand ce s'ront empilés les plats que nous deux il restera quand j'aurai touché tes ch'veux et que nos corps demand'ront mieux quand se refermeront nos yeux où irons-nous? quand auront passé 10 ans à gauche à droite les grands dérangements si chez moi est toujours chez toi Dieu seul sait où on en s'ra et quand la ville nous les gonflera que la campagne nous appellera pour que les p'tits puissent fare les fous où irons-nous? quand nous serons grand-parents on sait pas c'qui nous attend quand on aura plus tout not' temps on l'écoulera tranquillement pas loin d'cent fois le tour des saisons des souvenirs et surtout des bons et quand nos yeux se refermeront où irons-nous?

credits

released May 22, 2009

license

all rights reserved

tags

about

domlebo Saint Lambert, Québec

domlebo est inventeur de chansons.

pas capable de faire les choses comme les autres, son projet ENSEMBLE en est un d'ateliers interactifs, de campagne de sociofinancement, de 10 chansons nouvelles et d'une reprise de lui-même et d'un disque-livre de 80 pages.

c'est pas fini: vidéos, concerts à venir sous différentes formes, etc.

il vit, travaille et étend son linge à saint-lambert, au québec.
... more

contact / help

Contact domlebo

Streaming and
Download help

Report this album or account

If you like domlebo, you may also like: